Yééé ! Un autre DIY ! Le printemps s’en vient ! C’est le temps parfait pour tricoter, right ? Pas tant… mais c’est le temps parfait pour tricoter une blanket géante pas trop chaude parfaite pour les soirs frisquets, le ciné-parc, le bord du feu, le camping… parfaite tout court : ) En plus, la laine est à rabais pratiquement partout ces jours-ci parce qu’on est en fin de saison. Le best ? T’as même pas besoin d’aiguilles parce qu’elle se tricote avec tes bras, en même pas une heure ! Genre, tu peux la faire dimanche en regardant Game of Thrones.

++ Disclaimer : JE NE SAIS PAS TRICOTER. Dutout. Je fais toujours des trous, je manque mon coup et je sais pas comment recommencer, j’abandonne vite. Ce projet-ci était PARFAIT pour moi parce que tu ne peux pratiquement pas te tromper et ça va tellement vite que tu ne peux pas vraiment te tanné. Tu veux voir comment fabriquer la blanket géante ? Read on.

titre_materiel

01 l De la grosse laine dodue #6 

(pour ce projet-ci j’ai utilisé 6 balles)

02 l Deux bras (les tiens)

V

Sincèrement, je te niaises pas, tu vas finir cette couverture en moins d’une heure, promis. Le plus long dans tout le projet, c’est d’aller acheter la laine au Michael’s. Et comme t’en as surement un près de chez toi, ce ne sera même pas si long que ça ! – a – Pour commencer le projet, tu dois ‘sortir’ un gros bout de laine d’à peu près 8 pieds de la botte de laine.

dupetitdoux_1hourblanket_stepA

 

SI TU AS DES BIJOUX, genre une bague, un piercing bizarre dans la main, un bracelet… range les parties ‘coupantes’ ou mets un band-aid par dessus, parce que ça peut détruire les mèches de laine délicates et tu vas pleurer. J’ai mis le diamant (ooouuuuuuuuu un diamant!) de ma bague sur le côté parce que je ne suis pas game de l’enlever…

– b – Premièrement, tu dois faire un noeud coulant autour de ton poignet droit avec la laine. Il ne doit pas être trop serré, tu dois être capable de passer le bout le plus dodu de ton avant bras dedans. Ça vaut aussi la peine de le mentionner, plus ton bras est dodu, plus les trous dans ta couverture seront gros. Comme tu peux le voir dans la mienne, c’est tout aussi joli comme ça : ) Bref, si tu ne sais pas comment faire un noeud coulant, regarde mon magnifique gif très très clair 😉

 

dupetitdoux_1hourblanket_stepB

 

Comme je ne connais absolument RIEN au tricot, je n’ai aucune idée des vrais termes que les pros utilisent pour en parler. Donc, pour mon projet à moi, je vais utiliser 2 mots pour t’expliquer les bouts de laine que j’utilise. J’appelle le bout de la laine libre  ‘la queue’ et l’autre bout sur lequel tu vas travailler, je l’appelle… ‘l’autre’. Tu vois le genre ?

dupetitdoux_1hourblanket_stepB2

Ok, on commence.  Prends le temps de bien comprendre ce noeud-ci parce que c’est presque le seul que tu vas utiliser pour tout le projet. – c – Le premier step du noeud est de prendre ‘la queue’ et de la mettre entre l’index et le majeur de ton autre main comme sur la photo ici. Ensuite, tourne ta main comme sur la deuxième photo et assure toi de sécuriser le bout de laine de ‘la queue’ avec tes 2 autres doigts. Puis, prends ‘l’autre’ bout de laine avec ces mêmes doigts… Ça a l’air compliqué quand je l’explique mais analyse les photos du point C et tu vas voir que ça va devenir super clair.

 

dupetitdoux_1hourblanket_stepC

 – d – Une fois que les bouts de laine de ‘la queue’ et ‘l’autre’ sont dans la main gauche, il faut lentement passer le pousse gauche entre les 2 bouts de laine et retourner les doigts pour que le résultat soit exactement comme dans le gif qui suit.

 

dupetitdoux_1hourblanket_stepD

La maneuvre que tu vas faire le plus souvent pour fabriquer ta couverture, c’est celle-ci. Je l’explique en photo ET en gif pour être certaine d’être le plus clair possible.

dupetitdoux_1hourblanket_stepD2

– e – Tu vas ta main (gauche, pour cette rangée-ci) sous la première laine – puis par dessus la deuxième et la troisième – et sous la troisième pour faire le ‘noeud’. Ensuite tu tire un peu pour serrer la boucle, mais pas trop, assez lousse pour que ne soit pas trop serré sur la partie la plus dodue de ton bras. Tu continue à faire des noeuds comme ça forever jusqu’à ce que tu n’aie plus de place sur ton bras.

dupetitdoux_1hourblanket_stepE

– f – Avec mon petit bras court à moi, je réussie à faire des rangées de 18 noeuds. Au final ça fera une jolie jetée pour mon lit King ou une belle couverture pour un fauteuil au salon. Si tu veux une ÉNORME blanket hyper large, tu pourra soit coudre 2-3 couvertures ensemble ou utiliser des tuyaux de PVC (par exemple) au lieu de tes bras.

 

dupetitdoux_1hourblanket_stepF

 – g – Une fois que ton bras droit est remplie pour la première fois, c’est leur de le ‘transférer’ sur ton bras gauche. Regarde le gif qui suit pour voir comment commencer ton premier noeud sur le bras gauche. En tenant la laine de travail (celle que j’appelle ‘l’autre’) dans ta main droite, passes le premier noeud par dessus afin de créer une espèce de loop. Tourne cette loop à 180 degré et passe ta main gauche dedans. C’est ton premier noeud sur le bras gauche.

dupetitdoux_1hourblanket_stepG

– h – Répète le même processus jusqu’à ce que ton bras gauche soit complètement rempli et que ton bras droit soit complètement vidé.

dupetitdoux_1hourblanket_stepH

– i – Si t’as envie de pipi et que t’es pas game d’attendre encore 40 minutes, je te conseille de le faire là, parce que la suite va vraiment vite et tu vas bientôt avoir une couverture de 7 pieds attacher à ton corps.

dupetitdoux_1hourblanket_stepI

Avant d’arriver à la fin d’une botte de laine, assure-toi d’attacher toute suite la prochaine botte avec un double noeud très serré pour ne pas manquer ton coup quand tu aura les 2 mains occupées et que tu vas tomber à court de laine. Ne t’occupe pas de rendre le noeud cute pour l’instant, on s’arrangera avec ça un peu plus tard.

 

dupetitdoux_1hourblanket_losange

Tu vois ce que je veux dire ? T’imagines aller faire pipi maintenant ?

dupetitdoux_1hourblanket_stepI2

– j – Lorsque toutes tes balles de laines ont été utilisées et que tu vois qu’il te reste un peu plus de laine que ce dont tu aurais besoin pour faire une dernière rangée de noeuds, c’est l’heure de commencer ta ligne de fermeture. C’est très simple, commence par faire un noeud exactement comme d’habitude sur ton bras. Puis fais en toute suite un deuxième. Pour ‘fermer’ ta couverture tu aura toujours 2 noeuds sur ton bras, jamais plus.

dupetitdoux_1hourblanket_stepJ

– k – Comme sur le gif qui suit, prend la ‘loop’ la plus près de ton coude et passe la tout simplement par dessus la ‘loop’ la plus près de ta main. Serre un peu (pas trop) et continue le même processus jusqu’à ce que la couverture soit complètement libérée de tes bras !

– l – Une fois que la couverture est complétée, il ne te reste qu’à attacher le bout de laine au coin en faisant un simple noeud bien solide.

dupetitdoux_1hourblanket_stepL

La bordure devrait ressembler à quelque chose du genre si tu n’as pas trop serré tes noeuds : )

dupetitdoux_1hourblanket_stepL2

– m – La dernière chose à faire est de couper les bouts de laine qui dépassent des noeuds que tu as fais chaque fois que tu as attaché 2 bottes de laine ensemble et de les cacher à l’intérieur de la couverture. Et c’est tout !

dupetitdoux_1hourblanket_stepM

Joli hein ? Avec 6 bottes de laine, ma couvertures est d’à peu près 8 pieds par 5.5 pieds. J’imagine que si mes bras avaient été plus long ou un peu moins grassouillet j’aurais pu avoir une jetée plus large, mais sincèrement, 5.5 pieds, ça me va ; ) Je crois que j’aurais aimé qu’elle soit encore plus longue par contre… tu saura que 6 bottes = à peu près 8 pieds de long donc si tu veux une couverture encore plus longue, achète encore plus de bottes de laine ! Yé ! On s’entend que c’est tellement rapide comme projet, que 6 balles ou 12 balles, ça ne sera pas tellement plus long à fabriquer.

 

dupetitdoux_1hourblanket_final01

 * Ce post contient des liens affiliés.

titre_bisous