Il y a quelques années (et toute ma jeunesse, really) je faisais des colliers en macramé. J’en ai tellement vendus / offerts / portés ! Ça fait un bon bout que je veux fabriquer une ‘tenture’ pour la chambre des maîtres avec de la grosse corde, mais comme je suis habitué à un médium beaucoup plus petit, je ne voulais pas m’attaquer à des noeuds trop compliqués. J’ai eu l’idée de faire un tutoriel pour un projet de macramé avec de la grosse corde, en utilisant un seul type de noeud pour toute la murale ! Résultat ? Une tenture qui look pas pire et que n’importe qui peut faire. Il ne suffit que de master le noeud plat et le reste est un gros mix de patience et de planification 🙂 Here’s how !

titre_materiel

01 l De la corde de cotton (j’ai pris la mienne chez Rona : Everbilt medium cotton torsadé)

02 l un baton un peu plus long que la largeur voulue finale du projet

03 l Des ciseaux

V

 

Le plus important avant de commencer un projet de macramé c’est la planification. Même si je connaissais les bases, j’ai quand même tout noté d’avance pour être certaine de ne pas faire d’erreur en cours de route. Par exemple : je sais que si je veux faire une forme de gros diamant, je dois utiliser un minimum de 7 cordes doublées, que pour commencer un projet j’ai toujours besoin d’un chiffre paire, etc… Bref, PLAN AHEAD. Et si ça ne te l’dis pas de planifier d’avance, prends mon plan à moi 😉

Pour commencer, il faut 28 cordes. Pour mon projet, j’ai décidé qu’au final je voulais une murale d’à peu près 3 pieds, j’ai donc coupé chaque corde 5 x 3 pieds pour avoir la longueur nécessaire. C’est une bonne règle selon moi d’avoir au moins 4 x la longueur de ton projet final par corde. Donc pour ce projet il nous faut 28 cordes de 15 pieds.

– a – Avant de commencer avec les noeuds, il faut attacher les 28 cordes au bâton de bois. C’est la partie la plus simple du projet, il faut ‘plier’ chaque corde en deux et les passer autour du bâton, comme dans l’image ci-dessous. Les 28 cordes vont créer les 28 premiers ‘noeuds’ du projet et les 56 cordes qui pendent serviront à tresser le reste du macramé.

 

Une fois les 28 cordes installées, on peut commencer les noeuds !! Voici un petit ‘schéma’ montrant comment faire cette sorte de noeud plat à 4 cordes, c’est le seul dont tu aura besoin pour tout le projet.

– b –  Ça devrait donner une belle rangée de 14 noeuds plats 🙂

Ensuite, si on suit mon plan, il faut ajouter des rangées plus ou moins pleines et des gros noeuds plats doubles. Voici les détails des noeuds qui s’en viennent.

– c – Pour tresser une nouvelle rangée, il faut toujours alterner les 2 premières cordes. C’est à dire, laisser 2 cordes libres et utiliser les 4 prochaines pour faire un nouveau noeud.

– d – Dès que cette rangée est terminée, on peut commencer un nouveau noeud en utilisant les 4 premières cordes, incluant celles qu’on avait laissées de côté un peu plus tôt. Tu vois le genre ?

dupetitdoux_macramewallhanging_stepD

– e – Pour faire un gros diamant, ça prend initialement une rangée de 7 noeuds. Ce sera beaucoup plus facile pour toi de te fier à mon plan que pour moi de l’expliquer. L’important c’est d’avoir 4 paires de corde au final et d’en faire un noeud plat comme les autres, mais en utilisant 8 cordes au lieu de 4… C’est pas clair hein ? Regarde.

À partir de cette étape-ci, c’est important de travailler avec la murale suspendue bien droite. Pas obligé de visser des crochets dans tes murs, j’ai suspendue la mienne au dessus d’une porte en la retenant de l’autre côté avec un paquet de cordes à la poignée. Un peu ghetto, mais efficace !

La prochaine ligne doit être très droite !

– f – Pour m’assurer que les noeuds allaient être droits, j’ai collé une bande de painter’s tape le plus droit possible directement sur les cordes. Ça aide à ne jamais dépasser et ça ne laisse aucune trace.

dupetitdoux_macramewallhanging_stepF

Pour les noeuds finaux du projet j’ai simplement choisi d’en mettre quelques uns un peu lousse dans les cordes du bas. J’ai quand même calculé mon affaire pour que ça soit symétrique.

dupetitdoux_macramewallhanging_plan04

– g – Une des raisons pour avoir terminé le projet comme ça, c’est surtout parce que je voulais que les cordes pendent plus ou mois droites en bas de la murale et dès qu’on fait un noeud, les cordes font une espèce de loop plate qui est impossible à aplatir. Bref, si tu veux un look de cordes qui pendent c’est une bonne façon de terminer la murale. Les noeuds sont encore une fois les mêmes ici : )

dupetitdoux_macrame_stepG2

– h – J’ai décidé de couper les cordes pendantes en forme de pointe pour finir la murale. Mais peu importe la forme que tu choisira de découper dans la tienne, le painter’s tape est vraiment une bonne façon de t’assurer que tu ne coupes pas n’importe comment ; )

dupetitdoux_macrame_stepH

Et c’est tout ! J’ai attaché la murale avec un anneau à rideau que j’ai un peu trafiqué mais ça tient très bien sur un clou ou un crochet aussi. Les possibilités de design sont pratiquement infinies même en utilisant qu’une seule sorte de noeud ! Je ferai un projet un peu plus avancé un de ces quatre, mais pour l’instant, cette petite murale est assez réussie pour prendre sa place dans notre chambre un bon bout de temps !

 

dupetitdoux_macramewallhanging_final03

 

 

PLAN À TÉLÉCHARGER ICI

 * Quelques erreurs se sont glissées dans les schéma, merci à Laura qui m’a avisé ! J’ai fais les changement, ça devrait aller maintenant ; )

titre_bisous